27/03/2013

La lois et l'ordre

"Se venger est sanctionner le coupable, on repond par l'action, souvent profond et d'expression contradictoire. Je me demande si NOUS verrons Venger, Vengeresse, vengeance.

Gérer ce qui coexiste , est une gestion approfondie de soi !?  et de ce qui entoure l'identité ...

là ou ont s'équilibre est donc l'entité ou le programme de préjudice psyschique de l'individus --> les préjudices que l'on a ne sont pas tous d'équité et suivant l'ego nos vengeance !

17:32 Écrit par Memophis dans @ Ce que je pense | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : constatation |  Facebook |

28/02/2013

c'est quoi la liberté ?

Comme je le disais au début, je pense que très peu de gens sont vraiment libres et la raison en est que peu importe l'endroit où ils vivent, quelle que soit leur liberté financière ou politique (ou la croyance qu'ils l'ont), ils sont piégés par leurs ''propres'' pensées, qui, finalement, ne leur appartiennent absolument pas. Ce sont des pensées 'de seconde main'.
 
Libérez votre esprit – une phrase absolument pas frivole.
C'est ce que signifie la célèbre phrase d'aujourd'hui ''libère ton esprit''

22:05 Écrit par Memophis dans @ Ce que je pense | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la liberté |  Facebook |

02/10/2012

C'est quand une personne n'est plus là, qu'on se rend compte à quel point on tenait à elle.

 

C'est quand une personne n'est plus là, qu'on se rend compte à quel point on tenait à elle.
 
Des erreurs on en fait tous, en général ça part d'un bon sentiment : On veut garder un secret pour protéger un être cher, ou prendre de la distance par rapport à la personne qu'on est devenue. Parfois on ne sait même pas comment on a fait pour en arriver là. Mais il arrive aussi qu'on se rende compte de notre erreur juste à temps pour rectifier le tir. Dans tous les cas, les erreurs ne restent jamais sans conséquences, elles nous donnent une leçon qu'on n'aurait peut-être pas retenue sinon.
Et avec un peu de chance on ne retombe pas dans le panneau.

20:03 Écrit par Memophis dans @ Ce que je pense | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : personne, plus là |  Facebook |

Rien n'est aussi désespérant que de ne pas trouver une nouvelle raison d'espérer.

"Faire confiance à la vie. Oser y croire.
Et rallumer les étoiles. Une à une s'il le faut."

 
 
 
" Je l'avais aimé éperdument ! Pourquoi aime-t-on ?
Est-ce bizarre de ne plus voir dans le monde qu'un être,
de n'avoir plus dans l'esprit qu'une pensée, dans le coeur
qu'un désir, et dans la bouche qu'un nom ... "

Guy de Maupassant

19:53 Écrit par Memophis dans @ Ce que je pense | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : raison, espérer |  Facebook |

La vie doit être dans l'instant, spontanée et fragile. Il n'y a ni perte ni gain.

> La vie doit être dans l'instant, spontanée et fragile. Il n'y a ni perte ni gain.
 

"Les ennuis, c'est comme le papier toilette, on en tire un, il en vient dix."

 
 
 
" Quand les gens sont mal dans leur peau, ils se raccrochent à n'importe quoi. A l'alcool, au hasch, à la coke, aux chats, aux blogs, à n'importe quoi pour ne plus rester seuls, avec quelqu'un qu'ils ne supportent plus : eux-mêmes. C'est pour cela qu'ils sont si nombreux à rechercher maladivement une façon de sortir de soi, d'échapper à ce tohu-bohu d'idées qui se bousculent dans leur tête jusqu'à les rendre fous. "

Lucia Etxebarria

19:48 Écrit par Memophis dans @ Ce que je pense | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : instant, spontanée, fragile |  Facebook |

e me sens toujours heureux, vous savez pourquoi ? Parce que je n'attends rien de personne .. Les attentes font toujours mal.

" J'ai compris qu'il y a des priorités dans la vie. Que les gens que tu rencontres ne sont pas forcément tes amis. J'ai compris que dans la vie on n'a pas toujours ce qu'on veut. J'ai compris que nous ne sommes rien sur terre, en une seconde tout peut s'écrouler, rien n'est jamais acquis. J'ai compris qu'il ne fallait pas être prétentieux ni incapable. Que certains sujets importants font réfléchir. Responsable je le suis et des choses j'en prends conscience. J'ai compris que faire du mal aux gens n'était pas bien. Que les regrets ne sont plus utiles quand la mort te parvient. Que chaque seconde nous est enlevée de notre crédit de vie. J'ai compris que sans patience, courage et volonté, on n'arrive à rien. Qu'il ne faut pas se fier à l'apparence ni à la grandeur. Car j'ai compris que l'important c'est ce qu'il y a dans le coeur. "

Kerry james

19:41 Écrit par Memophis dans @ Ce que je pense | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Je me suis aperçu qu'il n'existait pas d'autre fille comme toi. Et j'en ai conclu que je t'aimais.

> Je me suis aperçu qu'il n'existait pas d'autre fille comme toi. Et j'en ai conclu que je t'aimais.
 
 

Le temps semble être différent par moment. Quelques fois, il passe tellement vite qu'au fond, nous ne nous rendons même pas compte que c'était des instants de pur bonheur. En parallèle, le temps peut être maussade, déraisonnable, et infiniment long. Heureusement, il arrive que la vie nous amène des personnes, des personnes envoûtantes. Elles peuvent nous faire rire ou nous faire pleurer, nous attendrir ou nous affermir, nous faire réagir ou simplement nous être inutile.. C'est pourquoi, nous attendons la personne qui fera la différence. Celle qui nous enivra, nous exaltera, nous consumera. Celle qui nous fera aimer ce que nous sommes, et aimer la vie. Celle qui nous fera évoluer et à la fois changer. Celle qui restera dans le cœur peu importe les événements.Pour moi, cette personne, c'est toi.
 Hell-citations.

 
 
 

« De mille saveurs une seule me touche, lorsque tes lèvres effleurent ma bouche »
Aaron

19:39 Écrit par Memophis dans @ Ce que je pense | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : je t'aimais |  Facebook |

En te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d'être heureux.

> En te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d'être heureux.
 

 
 
"Ne laisse pas la crainte ni le doute te paralyser, ils limitent et détruisent tout.
ce qu'il convient de faire, décide-le; ce que tu as décidé entreprends-le;
ce que tu as entrepris, achève-le."


"Vous savez un auteur célèbre a dit "le plaisir de voyager est plus important que la destination." Je trouvais que c'était n'importe quoi, c'est parce que je pensais qu'il n'y avait qu'une voie possible pour parvenir au but qu'on s'est fixé dans la vie.Mais choisir une voie ne n'implique pas qu'on s'interdisent toutes les autres. J'ai pris conscience que ce qui était le plus enrichissant c'était le parcours. Les incertitudes, tomber et se relever, les belles rencontres. Fin, le voyage quoi, pas la destination. "

 Sexy Dance

19:35 Écrit par Memophis dans @ Ce que je pense | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : privilège, vivre |  Facebook |

On n'est plus personne quand on est seule.

> On n'est plus personne quand on est seule.


 
"J'aurai voulu te garder dans mes bras pour toujours
mais l'éternité m'aurait paru trop courte."



" J'ai appris que les adieux feront toujours mal. Que les photos ne remplaceront jamais le plaisir qu'on éprouvait le moment où elles ont été prises. Que les souvenirs bons ou mauvais feront toujours pleurer & que les moments ne serons jamais aussi forts que les sentiments que l'on éprouve. "

Le temps d'un automne

19/09/2012

car, ce que nous avons ..

on sempetre, l'on reste stoïque de pudeur le poète ne veux pas ce cacher de tous,

l'on pense comme l'on écris 

mais cet indéfinissable siècle nous hante l'effet de cette fable ou nous perdons dans cette anarchie la chandelle d'un sage et le coeur d'un enfant,

il semble bien que les bras de ce ciel qui ,nous a fait rêver par ces cumulus ses nuages d'enfance ses vallons et ses fermes presque sauvage et une maison de coeur ou je t'attendais voyageur près de mon île près de vous, je trouverai le message 

 

car qu'avons nous en ce siècle!?

un ciel de fer , des guerres , et de mauvais rêves ...

09:38 Écrit par Memophis dans @ Ce que je pense | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/07/2012

Les Grands Coeurs ...

les grands coeurs sont comme de grands arbres sous lequel il est agréable et rassurant de se reposer. c'est souvent dans leur ombre que les autres se rassurent et reprennent cvourage en eux, c'est chez aux, que les âmes en peine peuvent puiser les forces nécéssaires que pour repartir; et cela parfois au détriment du grand arbre. 

les grands coeurs sont aussi fort demandeur de grands sentiments, et sont souvent déçus par ceux qu'ils récoltent, ils donnent souvent beaucoup pluis que ce qu'ils ne peuvent espérer recevoir en retour. 
les grands coeurs ressentent plus de choses que les autres, et donc la moindre douleur est souvnt accompagnés de petites soeurs qui font plus de dégats par la suite. 

un grand coeur est comme une fleur au parfum enchanteur, que l'on ne peux s'empêcher de ceuillir. on se dit qu'elle est magnifique, qu'elle mérite de s'épanouir encore, mais d'abord, elle devra surmonter l'épreuve de se relever. 

les grands coeurs mettent énormément d'espoir dans leur sentiments, parfois de trop....

16:48 Écrit par Memophis dans @ Ce que je pense | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/04/2012

Je pensse que le monde n'est n'y bien n'y mal ...

on récolte parfois de mauvaise ondes qui provoque des pensées c'est une douleur que l'on ne peut pas oublier quelque fois on a envie de ressentiment et on est intoxiquer par de mauvaise passion ,la compensation cachent le désir de recevoir en retour vers la compassion de ce qui dégage d'intelligible ,précieux a l'existence 

 

de plus on revendique plus d'indépendance ; le résultat dans la société est une transformation de l'humain rêveur en marche a reculons , le rêves de sortir de l'enlisement par de la chaleur et de la douceur et des veriter ; "de la dureté" on cherche une réponse qui fait du bien , on cherche sont énergie ou son combat

 

on veut être au final enrager de chose qui nous plaise!

 

changer le monde de la démocratie par des mots soucieux a vous plaire et qui ce veulent vrai et vous parler .

la vie est supérieure a la pensée on étouffe pas on ne ligote pas on ne culpabilise pas quelqu'un qui a des problème et qui est amoindrit .

 

on propose en fonction de sa capacité a le rendre heureux!

 

la lumière est vrai qu'une erreur ce produit l'on est une besogne héritante en exil

 

ce pourquoi l'art est un balancier un assentiment au monde ,la poésie recèle en son fond des textes nécessaire au réponse que cet art explique.!!!!


21/03/2012

La Solitude

 

Je me pose souvent la question si par fois il ne vaut pas mieux être seule isolée de tous .En conaissant des gens et voir qu ils partent (décés,amitiée brisé,ou même ici rencontre après plus personne) je me dis je préfére la solitude a un coeur qui ne vas pas bien.

La solitude a ces bon comme ces mauvais cotés, a force je me complais dans cette position, mais je pensse que la solitude sont comme les sentiments jammais vraiments seul...

00:25 Écrit par Memophis dans @ Ce que je pense | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : solitude, existance |  Facebook |

A la fois j'aime et je déteste la vie?

 

j'en ai conclu que le côté primitif est quand même élaboré pour la plupart des gens : chercher à gagner en puissance, en survivant, ce n'est pas forcément primitif. C'est vrai que vouloir dominer une tribu, ça l'est, mais vouloir assouvir sa curiosité, continuer à apprendre tous les jours, n'est-ce pas élaboré et intéressant? Ou encore vouloir le progrès pour toute l'humanité, ne dépasse-t-il pas notre instinct personnel?

Par contre si tu n'aimes la vie que pour le sexe, pour être en couple, pour élever des descendants, manger, boire, te soulager, séduire, là pour moi c'est côté primitif. On peut avoir ça, mais il faut avoir plus que ça si l'on veut dépasser l'instinct primitif. 

Tu peux par exemple vivre pour voir les découvertes scientifiques, mais aussi en produire, voir les productions artistiques ou en créer, pour réfléchir à des thèmes diverses et variés, pour assurer le progrès technique de toute l'humanité, ou même juste pour aider l'humanité. L'empathie, ça a l'air primitif, mais finalement non, aider gratuitement un inconnu, un étranger, en grande difficulté, c'est autre chose que de l'achever, même si on attend quelque chose en retour (on aurait très bien pu le tuer et tout lui voler).

La vie a des cotés positif et négatif, les choix son dans l’être, aimer c'est aussi dure que détester, dans le bon vouloir de l'homme il existe bien de changement qui vons ce produire que se soit intérieure que extérieur et notre quotidiens est en évolution pour un nouveau bien être, a nous de décrire l'architecture de nos ellement et les bénéfice humain . Bien sur le monde est empirique, mais en le voulent le monde peut changer.

00:23 Écrit par Memophis dans @ Ce que je pense | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : aimer, detester |  Facebook |