28/07/2013

Francis Cabrel - La dernière chanson


 
Chaque fois qu´on arrache une fleur,
Qu'on désigne un vainqueur,
Qu'on verrouille une issue,
Chaque fois qu´on bâtit une tour,
On fait reculer l´amour … de quelques mètres de plus … ... de quelques mètres de plus … …
Chaque fois qu´on fait une maison,
Comme elle a trente balcons,
Dans les caves en dessous,
Des enfants y apprennent l´odeur,
Des fusils mitrailleurs … et des bouches d´égouts … ... et des bouches d´égouts …
C'est pas grave,
Ce sont mes dernières larmes,
C'est pas grave,
C'est mon dernier appel avant de me taire,
C'est la dernière chanson que je voulais faire
Plus ça va, plus je vis, plus j'ai peur,
Plus je regarde ailleurs,
Plus ça tremble partout,
J'ai peur du vide au détour du sentier,
J'ai peur d´avoir donné … le pouvoir à des fous … ... le pouvoir à des fous...
Mais les fous sont des messieurs très bien,
Qui ont des gants en satin,
Et des griffes en dessous,
Et qui s´amusent à pousser les frontières,
Et qui prennent ma terre … pour un tas de cailloux … ... pour un tas de cailloux...
C'est pas grave,
Ce sont mes dernières larmes,
C'est pas grave,
C'est mon dernier appel avant de me taire,
C'est la dernière chanson que je voulais faire,
C'est pas grave,
Ce sont mes dernières larmes,
C'est pas grave,
C'est mon dernier appel avant de me taire,
… c´est ma dernière chanson avant la guerre … ... avant la guerre …

00:31 Écrit par Memophis dans @ Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.