08/07/2013

Corps contre corp

les coeurs que sont il

peut etre un bien 

une nuit et la brise

je n'ai que vus 

et des arbres se sont penché

certain la pudeur

d'autres la honte

le corps de ses mots on fait corps

j'existait dans l'ame

entre ombre et lumiere

evanescance du voyage 

le corp humain 

vie d'absence

le corp soufre 

dans une vie ou la mort 

deviens humaine

10:20 Écrit par Memophis dans # Michael | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.