16/06/2013

Quel est le sens du sens ?

"Aucune direction n’est véritablement bonne, sinon seule LA bonne serait reconnue comme telle et suivie depuis longtemps"
Ce ne sont pas les directions qui manquent, bien au contraire : nous pataugeons dans les idées les plus contradictoires, nous piétinons de carrefours en correspondances, de buts en détours. 
Le sens n’a pas un sens, mais plusieurs. Et c’est bien là le drame. Les choses ne sont pas insensées, elles ont trop de sens. Celui qui cherche l’intégrité devra s’armer d’œillères, se focaliser sur LE sens jugé seul valable, et délaisser tout le reste.

Tout a un sens si on donne un sens à tout ; il suffit de nommer les choses et de considérer qu’elles sont utiles ou nuisibles. Décisions arbitraires, souvent contradictoires, tant que rien ne prouve que l’homme a raison d’entreprendre, tant que l’homme n’ose pas accepter que tout est vain : son existence même, ses actions mêmes. 

Toute chose paraît incohérente sans justification. Des personnes sensées comme vous et moi, s’interrogeant sur le sens du sens, insultent la raison en osant supposer que le sens même puisse ne pas avoir de sens : c’est admettre que l’arbitraire puisse régner, quand la raison prétend tout justifier. Oser cela, c’est considérer que non seulement “le bon sens”, mais aussi “le sens des valeurs”, “le sens de la vie”, les 5 sens, le sens d’un trajet, le sens des mots lui-même, sont arbitraires.

122536076.aPn6iltS.jpg


13:08 Écrit par Memophis dans @ Questions Existentiel | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.