14/06/2013

Jugement et Eclat

divers ne sont plus des commentaires

je m'éloigner de la société par le vécu

la nuit le jour

ne sont plus que chants lamentables

de cette vie sans sentiment 

travailler a la rencontre des pouvoirs 

qui dispose d'heure en heure pris par le jugement

phonétique de certaine lumière se donnant a transfigurer les pleines certitudes

comme des myriades 

sans baiser et sans amour

le soleil se lève pour prendre l'éclat 

son astre de rien, attirant de nouveaux rayons

en vain le ciel se mit à pleurer

blessant des secrets et leur coeur souriait encore du pouvoir et nous du vent .

14:44 Écrit par Memophis dans # Michael | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.