07/03/2013

Blancheur Noire

les ombres coules des eaux

ou ce murmure un ciel

les chaines ce fermes 

tout ce couvre de vague 

un long silence balance la vie

on voit fumer l'écorce de âme

d'un dernier empire 

les heures ce rogne

sens lointain

capital d'innocence

lierre de livres

sans crainte tu nage

sans crainte tu n'est plus trop d'aujourd'hui

 

21:57 Écrit par Memophis dans # Michael | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.