29/10/2012

Le peuple est...

« Le peuple est vain »

Blaise Pascal, Pensées

17:47 Écrit par Memophis dans @ Proverbes & Citations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : blaise pascal |  Facebook |

Le moi est haïssable

« Le moi est haïssable » Blaise Pascal

 

Pure illusion de l’imagination, le moi serait une passion abusant autrui autant que nous-mêmes. L’amour-propre pousse les hommes à paraître plutôt qu’à être, à rêver leur vie plutôt qu’à la vivre.

17:41 Écrit par Memophis dans @ Proverbes & Citations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : blaise pascal |  Facebook |

Il n’est pas contraire à la raison de préférer la destruction...

« Il n’est pas contraire à la raison de préférer la destruction du monde entier à l’égratignure de mon doigt » David Hume

 

Pour le penseur écossais, la raison n’a aucun pouvoir sur nos passions, notamment sur l’égoïsme. Au risque de nous mener au chaos.

17:39 Écrit par Memophis dans @ Proverbes & Citations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : david hume |  Facebook |

16/10/2012

Le monde aurait pu...

Le monde aurait pu être simple comme le ciel et la mer.

André Malraux

12:46 Écrit par Memophis dans @ Proverbes & Citations | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

La révolution, c'est...

La révolution, c'est les vacances de la vie.

André Malraux

12:45 Écrit par Memophis dans @ Proverbes & Citations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : andré malraux |  Facebook |

In tenebris

 

 
Le siècle des ténèbres...
 
Bientôt nous plongerons dans les froides ténèbres ;
Adieu, vive clarté de nos étés trop courts ! (…)
Tout l'hiver va rentrer dans mon être : colère,
Haine, frissons, horreur, labeur dur et forcé,
Et, comme le soleil dans son enfer polaire,
Mon coeur ne sera plus qu'un bloc rouge et glacé. 

(Baudelaire – Les fleurs du Mal) 

12:42 Écrit par Memophis dans > Baudelaire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ténèbres |  Facebook |

02/10/2012

C'est quand une personne n'est plus là, qu'on se rend compte à quel point on tenait à elle.

 

C'est quand une personne n'est plus là, qu'on se rend compte à quel point on tenait à elle.
 
Des erreurs on en fait tous, en général ça part d'un bon sentiment : On veut garder un secret pour protéger un être cher, ou prendre de la distance par rapport à la personne qu'on est devenue. Parfois on ne sait même pas comment on a fait pour en arriver là. Mais il arrive aussi qu'on se rende compte de notre erreur juste à temps pour rectifier le tir. Dans tous les cas, les erreurs ne restent jamais sans conséquences, elles nous donnent une leçon qu'on n'aurait peut-être pas retenue sinon.
Et avec un peu de chance on ne retombe pas dans le panneau.

20:03 Écrit par Memophis dans @ Ce que je pense | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : personne, plus là |  Facebook |

Nous mourons...

Nous mourons, quand il n'y a plus personne pour qui nous voulions vivre.

Voir les autres citations de, Henry Millon de Montherlant

19:57 Écrit par Memophis dans @ Proverbes & Citations | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Rien n'est aussi désespérant que de ne pas trouver une nouvelle raison d'espérer.

"Faire confiance à la vie. Oser y croire.
Et rallumer les étoiles. Une à une s'il le faut."

 
 
 
" Je l'avais aimé éperdument ! Pourquoi aime-t-on ?
Est-ce bizarre de ne plus voir dans le monde qu'un être,
de n'avoir plus dans l'esprit qu'une pensée, dans le coeur
qu'un désir, et dans la bouche qu'un nom ... "

Guy de Maupassant

19:53 Écrit par Memophis dans @ Ce que je pense | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : raison, espérer |  Facebook |

La vie doit être dans l'instant, spontanée et fragile. Il n'y a ni perte ni gain.

> La vie doit être dans l'instant, spontanée et fragile. Il n'y a ni perte ni gain.
 

"Les ennuis, c'est comme le papier toilette, on en tire un, il en vient dix."

 
 
 
" Quand les gens sont mal dans leur peau, ils se raccrochent à n'importe quoi. A l'alcool, au hasch, à la coke, aux chats, aux blogs, à n'importe quoi pour ne plus rester seuls, avec quelqu'un qu'ils ne supportent plus : eux-mêmes. C'est pour cela qu'ils sont si nombreux à rechercher maladivement une façon de sortir de soi, d'échapper à ce tohu-bohu d'idées qui se bousculent dans leur tête jusqu'à les rendre fous. "

Lucia Etxebarria

19:48 Écrit par Memophis dans @ Ce que je pense | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : instant, spontanée, fragile |  Facebook |

e me sens toujours heureux, vous savez pourquoi ? Parce que je n'attends rien de personne .. Les attentes font toujours mal.

" J'ai compris qu'il y a des priorités dans la vie. Que les gens que tu rencontres ne sont pas forcément tes amis. J'ai compris que dans la vie on n'a pas toujours ce qu'on veut. J'ai compris que nous ne sommes rien sur terre, en une seconde tout peut s'écrouler, rien n'est jamais acquis. J'ai compris qu'il ne fallait pas être prétentieux ni incapable. Que certains sujets importants font réfléchir. Responsable je le suis et des choses j'en prends conscience. J'ai compris que faire du mal aux gens n'était pas bien. Que les regrets ne sont plus utiles quand la mort te parvient. Que chaque seconde nous est enlevée de notre crédit de vie. J'ai compris que sans patience, courage et volonté, on n'arrive à rien. Qu'il ne faut pas se fier à l'apparence ni à la grandeur. Car j'ai compris que l'important c'est ce qu'il y a dans le coeur. "

Kerry james

19:41 Écrit par Memophis dans @ Ce que je pense | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Je me suis aperçu qu'il n'existait pas d'autre fille comme toi. Et j'en ai conclu que je t'aimais.

> Je me suis aperçu qu'il n'existait pas d'autre fille comme toi. Et j'en ai conclu que je t'aimais.
 
 

Le temps semble être différent par moment. Quelques fois, il passe tellement vite qu'au fond, nous ne nous rendons même pas compte que c'était des instants de pur bonheur. En parallèle, le temps peut être maussade, déraisonnable, et infiniment long. Heureusement, il arrive que la vie nous amène des personnes, des personnes envoûtantes. Elles peuvent nous faire rire ou nous faire pleurer, nous attendrir ou nous affermir, nous faire réagir ou simplement nous être inutile.. C'est pourquoi, nous attendons la personne qui fera la différence. Celle qui nous enivra, nous exaltera, nous consumera. Celle qui nous fera aimer ce que nous sommes, et aimer la vie. Celle qui nous fera évoluer et à la fois changer. Celle qui restera dans le cœur peu importe les événements.Pour moi, cette personne, c'est toi.
 Hell-citations.

 
 
 

« De mille saveurs une seule me touche, lorsque tes lèvres effleurent ma bouche »
Aaron

19:39 Écrit par Memophis dans @ Ce que je pense | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : je t'aimais |  Facebook |

En te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d'être heureux.

> En te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d'être heureux.
 

 
 
"Ne laisse pas la crainte ni le doute te paralyser, ils limitent et détruisent tout.
ce qu'il convient de faire, décide-le; ce que tu as décidé entreprends-le;
ce que tu as entrepris, achève-le."


"Vous savez un auteur célèbre a dit "le plaisir de voyager est plus important que la destination." Je trouvais que c'était n'importe quoi, c'est parce que je pensais qu'il n'y avait qu'une voie possible pour parvenir au but qu'on s'est fixé dans la vie.Mais choisir une voie ne n'implique pas qu'on s'interdisent toutes les autres. J'ai pris conscience que ce qui était le plus enrichissant c'était le parcours. Les incertitudes, tomber et se relever, les belles rencontres. Fin, le voyage quoi, pas la destination. "

 Sexy Dance

19:35 Écrit par Memophis dans @ Ce que je pense | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : privilège, vivre |  Facebook |

On n'est plus personne quand on est seule.

> On n'est plus personne quand on est seule.


 
"J'aurai voulu te garder dans mes bras pour toujours
mais l'éternité m'aurait paru trop courte."



" J'ai appris que les adieux feront toujours mal. Que les photos ne remplaceront jamais le plaisir qu'on éprouvait le moment où elles ont été prises. Que les souvenirs bons ou mauvais feront toujours pleurer & que les moments ne serons jamais aussi forts que les sentiments que l'on éprouve. "

Le temps d'un automne