19/09/2012

car, ce que nous avons ..

on sempetre, l'on reste stoïque de pudeur le poète ne veux pas ce cacher de tous,

l'on pense comme l'on écris 

mais cet indéfinissable siècle nous hante l'effet de cette fable ou nous perdons dans cette anarchie la chandelle d'un sage et le coeur d'un enfant,

il semble bien que les bras de ce ciel qui ,nous a fait rêver par ces cumulus ses nuages d'enfance ses vallons et ses fermes presque sauvage et une maison de coeur ou je t'attendais voyageur près de mon île près de vous, je trouverai le message 

 

car qu'avons nous en ce siècle!?

un ciel de fer , des guerres , et de mauvais rêves ...

09:38 Écrit par Memophis dans @ Ce que je pense | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.