11/08/2012

Ici même

J'ai traversé des images

sur la route

en ne demandent rien

derrière les nauséabonds

et on me demandes même plus le chemin

sur les pas du jour comme de la nuit

vers le temps

la ou ce tande les secondes 

s'inversant la ou on vous dis je t'aimes

par envie vous dédaigné

mais personne n'a de nom pour vous

vivre mieux vivre aimé

ou fane quelque chose de bien

un rien de rien

la lune est pleine 

ils restes des moment

ou des rêves s'étendent vers le vent 

nous verrons bien ce qui pousse la vie amer vers ce silence 

pensant que seul les pleures 

la ou l'homme est assis si petit qu'il reste sur une terre fatiguer

et tu nous laisse du temps quoi d’autres pour y rester

que l’idée peut être …

 

Songe-final.jpg


17:19 Écrit par Memophis dans # Michael | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.