11/08/2012

3 a.m

 

Eminem


Il n’y a aucune issue, il n’y a aucun endroit où se cacher

Tu cries « que quelqu’un m’aide », mais ils n'y prêtent pas attention
Au revoir

Tu marches dans un effroyable corridor
Il est presque 4 heures du matin et tu vis un cauchemar, c’est horrible
Juste là, il y a un légiste, il attend que tu passes le coin pour pouvoir t’autopsier
Tu es en fuite - il est sur tes traces et t’accule, il t’a vu t'enfuir...
Tu veux te reposer parce que tu n'en peux plus de courir, tu es fini / n’a pas aucune chance
Ce qu’il veut lui, c’est te tuer en publique
Pendant que tout le monde regarde cette fête morbide, applaudissant
Je suis de nouveau plongée dans mes pensées
Réfléchissant encore à ma prochaine embuche
Et me gavant de catolapin quand je ne suis pas déjà rassasié par l'ionamin (0)
Au Ramada Inn, je n'ai de yeux que pour mes pilules
A tel point que je fais tourner mon doigt dans le fond du flacon et le lèche pour ne pas en manquer une miette.
Je me réveille au McDonalds, imprégné de sang
Des corps inertes derrière le comptoir
J’ai du m’évanouir à nouveau (un "blackout" / trou de mémoire)
Non, pas encore !

Refrain (X2)
Il est trois heures du matin - je mets ma clé dans la serrure
Des corps jonchent le sol
Je ne me rappelle pas comment ils sont arrivés là, mais j’imagine que
Je les ai tués, je les ai tués.

Assis nu dans mon salon, il est presque midi
Je me demande ce qu’il y a à la TV, peut être y verra t-on des seins
Je zappe toutes les chaines jusqu’à trouver Hannah Montana
Je prends alors de l’Aloe & Lanolin, en réparti sur chaque recoin du mur
Et pose chaque chandelier sur la cheminée, attrape mon flanelle et mon bandana
Embrasse le mannequin encore une fois
Tu peux le voir se tenant devant ma fenêtre si tu regardes bien
Je suis simplement un hooligan qui a l’habitude d’utiliser des hallucinogènes provoquant des contusions cérébrales
(Un hooligan) qui s'automutile encore et sans cesse...
Rasoirs, ciseaux, épingles... Mon Dieu, quand cela va t-il s'arrêter ?
Ces moments sordides que je traverse - j'en suis à la fois émerveillé et estomaqué
Qui a donc pu me transmettre ces gênes (1), que vais-je faire ?
Je suis le fils prodigue, le diabolique...
Qui reste soigneux quand il passe au massacre

Refrain (X2)
Il est trois heures du matin - je mets ma clé dans la serrure
Des corps jonchent le sol
Je ne me rappelle pas comment ils sont arrivés là, mais j’imagine que
Je les ai tués, je les ai tués.

Elle prend la lotion dans le sceau (2)
Elle applique la lotion sur la peau ou sinon elle va encore se faire arroser
Elle prend la lotion dans le sceau
Elle applique la lotion sur la peau ou sinon elle va encore se faire arroser

Je découpe et déchiquète - la nuit dernière était un chef-d'œuvre dans le genre
Je n'arrive pas à me souvenir si je m’étais déjà autant amusé...
Aujourd'hui avec une demi pinte de Jack et une dernière moitié de vicodin (3)
Il ne me reste que des flashs du cul de Kim Kardashian (4)
Néanmoins je me rappelle la première fois que j’ai démembré un membre de la famille
Décembre il me semble... Je prenais un verre avec mon cousin
Mais j'ai fini par l'enrouler dans les ampoules (des guirlandes) de Noël, pour le mettre dans la baignoire pleine de puanteur
Je l'y ai coupé en morceaux et au moment où j’ai voulu boire son sang
J'ai pensé que boire l’eau de son bain serait plus plaisant
Ce fut le moment où mes beaux jours comme tueur en série ont commencé
La vue du sang m’excite, et j'ai peut-être touché une artériole
Puisque ton sang coule
Et les cris ? Ca ne semblent nullement m’ennuyer
Il est trois heures du matin et me voilà, donc tu ferais mieux de courir
Une échappatoire il doit y en avoir une quelque part... Non il n'y en a aucune
Il peut crier à pleins poumons
Je ne suis pas prêt d’arrêter de le mettre en pièces

Refrain (X2)
Il est trois heures du matin - je mets ma clé dans la serrure
Des corps reposent sur le sol
Je ne me rappelle pas comment ils sont arrivés là, mais j’imagine que
Je les ai tués, je les ai tués

(0) Catolapin : drogue anti-dépresseur contre les crises de paniques.
(1) Il se demande qui lui a transmis dans sa famille cette folie.
(2) Passage du film Silence Of The Lambs. C'est une citation détournée du psychopathe mettant une fille dans un trou et l'obligeant à utiliser une lotion pour adoucir la peau parce qu'il veut utiliser ses morceaux de peaux comme costume.
(3) Le vicodin est un puissant anti-douleur dont Eminem est accroc parmi d'autres analgésiques.
(4) Il est tellement drogué qu'il ne souvient plus de ses actes si ce n'est les flashs des actions qu'il a commit auparavant.

16:48 Écrit par Memophis dans @ Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.